Fête de la Francophonie 2014

Fête de la Francophonie 2014

A l’occasion de la journée mondiale de la Francophonie 2014, le 20 Mars dernier, le Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes (CFFC) organisait son tout premier événement. Dans l’enceinte de North Miami High, le CFFC avait organisé une rencontre amicale de football entre une équipe haïtienne et une équipe française. Cette événement, également célébré dans 77 pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), commémore la signature de la Convention de Niamey du 20 Mars 1970 qui officialisa le regroupement de ces Etats où la langue française est pratiquée.

Cet événement, qui a réunit des jeunes de toute la région, était suivi d’une soirée animée où l’on pouvait déguster des plats typiquement haïtiens agrémentés de vins français, le tout sur la musique Jazz de Bemol, artiste haïtien.

Voici ci-dessous la retranscription du discours du Président du CFFC lors de cet événement:

Mesdames, Messieurs les Consuls et les représentants des Consulats,
M. Essa Fye, représentant de la communauté africaine francophone,
Monsieur les Proviseurs de North Miami Senior High et de Miami Edison High,
Mesdames, Messieurs,
Et si vous le permettez, Chers amis,

Nous célébrons aujourd’hui la Journée Mondiale de la Francophonie, une journée inscrite à l’agenda des Nations Unis. Nous tenions à partager avec vous cette célébration, ici à North Miami Senior High, pour marquer notre attachement personnel à la Francophonie et faire vivre cette Francophonie en Floride du Sud.
Cette journée regroupe des milliers d’événements dans le monde entier et se place sous l’égide de l’OIF (l’organisation Internationale de la Francophonie) qui comptent quelques 70 pays membres et observateurs.

La Francophonie s’est construite dès le début comme un espace de promotion de la diversité non seulement linguistique, mais aussi culturel, dans le respect et la tolérance.
Ces valeurs, elles s’expriment aussi dans l’expression de la jeunesse, dans ses talents, dans le sport… Je voudrais donc tout naturellement remercier les deux équipes de football qui se sont rencontrées aujourd’hui lors de ce match amical et je voudrais que vous les applaudissiez très fort.

Alors effectivement, la Francophonie ce n’est pas seulement des langues pour communiquer. Parce qu’une langue, c’est plus qu’un langage: c’est une communauté de valeurs. La Francophonie c’est une façon de penser. La Francophonie c’est une vision du monde, la Francophonie doit être pour nous tous un partage de valeurs intellectuelles et de valeurs morales. La Francophonie ce doit être pour nous tous une certaine idée de l’humanisme, de l’universalisme, de la rationalité. La Francophonie c’est la solidarité entre le Nord et le Sud.

Notre but, ici, est de rapprocher les francophones de Floride, et même des Caraïbes, c’est l’objet même du Centre de la Francophonie des Amériques, voulu par le Québec et dont l’aménagement intérieur a été offert par la France. C’est ce Centre, ce projet que nous souhaitons défendre en Floride. Cette organisation propose tout au long de l’année des actions dans les domaines de l’Education et de la Linguistique. Rappelons qu’en Floride du Sud, la demande pour l’apprentissage du Français ne faiblit pas. C’est la réponse. Il nous faut être mieux organisés, plus stratégiques et nous serrer les coudes dans cette francophonie locale pour répondre a cette demande globale.

Ce Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes interviendra également dans le domaine du Social où il nous faut organiser la Solidarité, dans le Développement Economique où nous pouvons accompagner davantage d’entrepreneurs et de porteurs de projet, et enfin dans les domaines de la Culture et du Sport, comme avec l’événement de ce jour.

J’en profite justement pour remercier nos sponsors :
– Le restaurant Haitien Gayou
– Le restaurant Haitien Randy’s
– Le restaurant et boutique de Vins et Chocolats, le Buena Vista Bistro
– L’Ecole de pilotage de voitures exotiques RedlineXperience
– Bemol Telfort et de son trio Jazz.

Je veux également remercier la présence des médias francophones locaux, comme l’Hebdo de Floride, qui nous ont fait le plaisir d’accepter notre invitation.

Je ne peux pas terminer sans remercier toute l’équipe de bénévoles du Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes qui ont organisé cet événement dans des délais extrêmement courts.

Il y a 200 millions de francophones qui s’expriment dans notre langue sur tous les continent, et ici dans cette région du monde, nous sommes très nombreux, et ce chiffre ne cesse de croître. Il y a 900,000 professeurs de Français qui enseignent cette langue à 50 millions d’élèves. Et si la faiblesse de la Francophonie serait le fait qu’elle était la seule à ignorer sa force ? Et bien, je vous le dis sans détour, chers amis, les principaux fautifs de cette faiblesse, c’est nous, les Francophones !
Tous ! Nous organisons des choses incroyables dans nos communautés. Tous ! Nous sommes confrontés aux mêmes difficultés, aux mêmes challenges !
Et pourtant, il y a tant à faire ! Tant à inventer, tant à partager ! Rappelons-nous les mots de Saint-Exupéry, “Les hommes élèvent trop de murs, et ne construisent pas assez de ponts !”.

C’est donc, sur un message plein d’espoir, tourné vers l’avenir, que je voudrais conclure. Bien sur, cette journée du 20 Mars, et même le mois de Mars dans son intégralité, célèbrent la Francophonie. Et bien, je voudrais vous dire que cette Francophonie nous allons désormais la célébrer toute l’année en Floride et dans les Caraïbes au travers d’actions d’ouverture, de partage et de coopération.

Je vous donne rendez-vous très bientôt pour mettre en oeuvre ce projet. Nous aurons besoin de la volonté de toutes et de tous. Je vous remercie.

Ci-dessous quelques photos de la soirée festive du match de football remporté par l’équipe haïtienne :

Francophonie_Miami_foot_3
Un match très disputé, remporté trés largement par l’équipe haitienne

Francophonie_Miami_foot_2
L’équipe haitienne de North Miami High et Edison High contrôle le jeu

Francophonie_Miami_foot_1
La défense française a bien resisté malgré la superiorité physique et technique de l’équipe adverse

Francophonie_Miami_fete2014_3
Bemol Telfort et son trio Jazz dans ses oeuvres

Francophonie_Miami_fete2014_2
Quand un Argentin et un Haïtien se rencontrent, c’est en Français qu’ils échangent !

Francophonie_Miami_foot_4
Pierre Combot et Romain Ianetta, pilotes professionnels en series NASCAR

Francophonie_Miami_fete2014_4
Le buffet offert par les restaurants haitiens Gayou et Randy’s et par le restaurant français le Buena Vista Bistro fut un délicieux et savoureux succès !

Francophonie_Miami_fete2014_1
Une soirée pleine de sourires, à l’image de cette photographie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *