Les Fantômes du 3ème Étage, un roman de Bernard Thomasson

Les Fantômes du 3ème Étage, un roman de Bernard Thomasson

Les romans qui prennent place à Miami sont légion mais peu sont capables de retranscrire la véritable ambiance des lieux et tombent facilement dans les clichés hollywoodiens. Publié aux éditions du Seuil, le dernier roman de Bernard Thomasson, Les Fantômes du 3ème Étage, évite cet écueil.
Il réussit admirablement à retranscrire la véritable nature de cette ville tout en nous livrant un récit prenant et en renvoyant le lecteur à ses propres questionnements sur les relations humaines.

Qui dit Miami, dit strass, paillettes, luxe et décadence… et bien-sûr, des transactions immobilières, véritable sport national dans cette région du monde. Même les principaux protagonistes semblent correspondre aux profiles-types des locaux… Mais sous la plume talentueuse de Bernard Thomasson, ce qui semblait évident au premier abord, devient rapidement plus subtile pour finalement mieux déconstruire notre regard et les clichés.

Jack Rocher, un millionnaire, star de la télévision. Il a perdu son épouse Anna, décédée du cancer. Depuis, il ère dans la torpeur du soleil de Floride, seul avec sa mélancolie, ses souvenirs et ses interrogations. Un personnage tout en contraste puisque sa gloire cathodique lui a donné un carnet d’adresses que le tout-Paris pourrait lui envier.

À Miami, il connait parfaitement tout le gotta, mais ces relations sont très superficielles puisqu’elles étaient construites autour de son épouse. Sous le vernis, Jack est un être d’une extrême solitude et inconsolable qui cherche à comprendre le sens des rapports humains, l’amour et l’amitié véritable…

Il va rencontrer Mèl, une jeune femme qui travaille pour une agence immobilière. Volubile mais fragile, elle guide Jack dans la visite d’une demeure dont il pourrait faire l’acquisition. Or, c’est dans ce lieu qu’il a partagé des moments heureux avec Anna.
Le propriétaire des lieux, Edward, tient lui aussi un rôle crucial au déroulement de l’intrigue. Il a toujours interdit l’accès au 3ème étage du bâtiment, un étage qui renferme des secrets concernant l’ensemble des protagonistes.

Le livre est intelligemment construit autour de la visite de la bâtisse, qui est entrecoupée de flashbacks sur des épisodes de la vie des personnages. Au cours de cette journée, les souvenirs se font plus clairs pour les deux principaux protagonistes, jusqu’au dénouement dans lequel on découvre les raisons de la disparition de la femme de Jack et de sa solitude. L’action se déroule sur Indian Creek, une île située dans la partie Nord-Ouest de Miami Beach, juste à côté du quartier de Surfside, bien connu des Québécois. Une atmosphère de huit-clos terriblement efficace, dans la moiteur de l’humidité ambiante de Miami.

Un roman d’été sur l’amitié, la superficialité, partiellement autobiographique qui donne une image nouvelle d’une ville que l’on pense connaitre pour sa frivolité et ses plages de cocotiers.

Bernard Thomasson, qui pose régulièrement ses valises à Miami depuis près de 20 ans, parvient à mettre des mots, à dépeindre l’âme de cette ville d’une manière profonde et efficace, un exercice difficile même pour celles et ceux qui la fréquente au quotidien.
Plus encore, l’exercice littéraire devient au fil des pages une véritable mise en abîme des rapports humains, à l’heure des smartphones et des réseaux sociaux, un constat d’échec sans concession, qui renvoie inexorablement le lecteur à ses propres interrogations. Avons-nous jamais connu une véritable amitié ? Cette amitié indéfectible, à l’épreuve du temps, de la faiblesse des hommes, est-elle encore possible ? Comment peut-elle faire jour dans un société aussi superficielle que celle d’aujourd’hui, comment la préserver, comment peut-elle s’évaporer sans qu’on y prenne garde, peut-on s’en passer, quel impact sur le sens que nous donnons à nos vies… ?

 

Bernard Thomasson

Les Fantômes du troisième étage Bernard Thomasson Miami Floride roman

Bernard Thomasson est romancier et journaliste à France Info depuis 1992.

 

Publié aux éditions du Seuil et chez d’autres éditeurs, il est notamment l’auteur des romans Ma petite Française, Un été sans alcool, 42 km 195 et L’Histoire à la Carte.
Il est membre du jury du Prix Méditerranée, du Prix de poésie Nikos Gatsos, et du jury du Prix Poésie de la Vocation.

Bernard Thomasson est journaliste à France Info depuis 1992 où il anime une émission chaque fin de semaine de 14h à 17h.
D’abord rédacteur pour la presse régionale quotidienne, il a ensuite travaillé comme journaliste radio puis de télévision, et a présenté le journal pendant plusieurs années sur France 3 Limousin Poitou-Charente. Passionné de météorologie, il a aussi été présentateur sur La Chaîne Météo pendant treize ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *